REVUE DE PRESSE - LA MEUSE 7 SEPTEMBRE 2022

REVUE DE PRESSE - LA MEUSE 7 SEPTEMBRE 2022

C’était la reprise pour les Bulldogs de Liège après une première semaine d’entraînement. Trois matches en 3 jours avec des adversaires de gros calibre.  
  •  
  •  
À Herne, club allemand d’Oberliga qui a repris les entraînements depuis 3 semaines et qui disputait déjà son 4 e match amical, les Bulldogs de Liège, privés de De Smet blessé, ont rivalisé avec le jeu physique des Allemands durant le 1 er tiers-temps et le gardien, Troy Passingham, s’est déjà distingué. Herne trouvait l’ouverture dans le 2 e tiers puis doublait la mise en supériorité numérique. Bryan Kolodziejczyk sauvait l’honneur liégeois puis le coach retirait Passingjham, auteur d’un gros match avec 48 arrêts sur 50 lancers, pour tenter d’égaliser mais Herne signait le 3-1 dans le but vide.
Le lendemain, c’était la fête à la patinoire olympique de la Médiacité à Liège qui a rendu honneur à Alex Bremer pour son dernier match. Son maillot avec son nº23 trône désormais en haut de la patinoire. Face aux Red Dogs d’Amnéville (D2 française), les Bulldogs étaient privés de De Smet et Distate blessés et de Passingham ménagé. Andy Kolodziejczyk ouvrait le score mais Amnéville égalisait peu après et prenait l’avance en fin de 1 e période. Dès la reprise, les Bulldogs égalisaient par… Alex Bremer. Dans le 3 e tiers, Amnéville reprenait l’avance mais les Liégeois égalisaient à la 55 e (3-3). La prolongation ne donnait rien et Amnéville l’emportait aux penaltys 3-4.
Enfin, face à Herne à Liège, les Bulldogs, toujours privés de Distate et De Smet blessés, Darques suspendu et Bollen en examens, se retrouvaient menés en supériorité numérique Ils égalisaient sur une superbe déviation de Jurik sur un tir de Neven puis Herne filait à 1-3. Dans le 2 e tiers, Herne menait 1-5 avant un superbe but du jeune Benjamin Henrottay puis repartait à 2-7.